L’infini entre 0 et 9.

 

2010

numérique

 

« Mais qu’importe l’éternité de la damnation à qui a trouvé dans une seconde l’infini de la jouissance. » Charles Baudelaire « Le Spleen de Paris » 1869

 

L’infini nous intrigue depuis l’Antiquité. Peut-être même avant.Dans les mathématiques, il nous est possible d’imaginer l’infini. « Pour toute quantité donnée de nombres premiers, il y en a un plus grand » Euclide.Plus tard les religions monothéistes introduisirent la notion d’infinité (ou plus précisément les notions d ‘éternité et de transcendance). Cependant, elles  confirment qu’il est impossible que l’univers ait toujours existé. Ce qui rend un peu flou l’idée de l’éternité promise...Quoi qu’il en soit, le concept de l’infini implique deux notions : infini temporel et infini physique.Le temps a-t-il, commencé à un moment donné ?Si le temps n’a jamais commencé, le jours où j’écris cette phrase, quel jours somme nous ? Quant à l’infini visuel, il s’agirait de deux rayons lumineux parallèles projetés à l’infini. Cependant, sur l’infini physique réel, à ce jours aucune théorie n’a pu être appliquée.Les calculs électroniques permettent  d’introduire l’aléatoire à l’infini avec un moment de commencement.J’aimerais essayer d’imaginer l’étendu de l’infini.Ce qui m’intéresse vraiment c’est de m’approcher au plus de ce mystère, sans que mon regard soit pollué par quelconque représentation dessinée, colorée, sculptée ou post ready- made…

CONTACT :

4000 Liège

Tel: 0478.441041

Email: mp@bruumarchitecture.be

CONTACT US:

    Vos informations ont bien été envoyées !