Cette étroite parcelle d’angle de 35m2 entourée de deux murs aveugles a peu à offrir... à priori. Toute la démarche consiste à prendre systématiquement le contre-pied des contraintes du projet. L’espace est petit/ l’impression sera grande ; la parcelle n’a pas de jardin/elle accueillera un grand arbre ; les vues sont limitées/la maison multipliera les perspectives droites, obliques, longues... ; la rue est austère/le bardage, les espaces extérieurs, les entrées favoriseront un rapport ouvert (bien qu’intime) à l’environnement, ...

Le centre de l’habitation est évidé. Il accueille un arbre et une zone d’entrée minérale formant un espace tampon entre l’agitation de la ville et l’intérieur de l’habitation. Les espaces se développent en demi-niveau et se regardent l’un l’autre au travers du vide central fortement lumineux que filtre l’arbre. Côté quai, une partie de l’habitation se projette vers la Meuse.
Un bardage ajouré de densité variée habille le volume et permet de gérer les différents rapports d’intimité avec l’espace public.

PROJET BAYARDS

MAISON UNIFAMILIALE

 12   /   2018

CONTACT :

4000 Liège

CONTACT US: